L'édito du maire

L'année 2022 se termine déjà, le temps passe vite. Il faut faire le bilan de cette année qui a été marquée par la crise en Ukraine : la guerre est aux portes de l'Europe, nul ne sait aujourd'hui quand ce conflit se terminera mais il engendre bien des incertitudes envers l'avenir.
Les répercussions sont nombreuses, même si l’on voudrait nous faire croire que tous les dysfonctionnements, les augmentations, les ruptures de stock en tout genre viennent de ce conflit. Soyons lucides et responsables !

La crise énergétique va impacter notre commune, c'est certain. Le coût de l'électricité et des combustibles fait un bond énorme et les prévisions sont inquiétantes. Le montant des dépenses d'énergie et de combustibles pourrait être multiplié par trois. Pour la commune c'est un budget de 71 000 euros, imaginez ce budget multiplié par trois...
Il faut donc prévoir et faire des économies, c'est ce que nous avons déjà commencé à réaliser : modernisation de notre éclairage public (passage aux leds) avec l'aide de la communauté de communes, mise en place du réseau de chaleur de la mairie et de la salle des fêtes (chaudière à granulés de bois).
Nous avons engagé cette année l'isolation à 1 euro pour les logements communaux et pour l'école. Ces procédures fonctionnent aussi pour les collectivités, ce n'est pas simple mais il faut persévérer et on y arrive. Nous avons changé des portes et des fenêtres à l'école.
Il faut continuer : nous allons mettre en place d'ici la fin de l'année la réduction de l'éclairage public (extinction dès 22 h au lieu de 23 h et mise en route à 6 h 30 au lieu de 6 h). Certains hameaux verront l'éclairage public réduit sur une plage plus importante. Nous allons veiller, surtout le matin pendant l'hiver, à ce que les enfants qui doivent rejoindre un arrêt de bus soient en sécurité.
Nous avons déjà pris des mesures de réduction du chauffage dans tous les bâtiments publics à 19°, y compris à l'école. Nous serons attentifs à ce que les salles de classe soient correctement chauffées.
Nous allons réduire la période des illuminations de Noël du 20 décembre au 4 janvier. Garder un peu de féérie pour les fêtes de fin d'année sera réconfortant.
Nous travaillons également dès maintenant au remplacement du chauffage de l'école qui est d'un autre temps : les fonds promis par l'État (fond vert de 2 milliards d'euro) pourraient nous apporter 80 % de subvention sur ces travaux. J'ai déjà pris contact auprès de M. le préfet de l'Indre.
Nous réfléchissons également à la couverture de certains de nos bâtiments par des panneaux photovoltaïques.

Il y a des inquiétudes mais nous sommes à la manoeuvre pour freiner les effets de cette crise.

À cette crise s'ajoute également celle du réchauffement climatique et si nous nous contentons de regarder ailleurs pendant que la terre brûle, que penseront de nous nos enfants, nos petits enfants…
Même si aujourd'hui le climat doux nous permet de réaliser des économies de chauffage, il n'est pas normal. Il faut donc changer nos habitudes. Une réflexion est engagée sur la récupération des eaux de pluie et sur le changement des plantations estivales. Nous allons mener une étude sur la végétalisation des cours de l'école, planter des arbres sur la commune... La mise en herbe de nos deux cimetières sera effective cette année.
L'eau est un véritable problème : à l'heure où j'écris ces lignes, nous sommes toujours en vigilance rouge de l'arrêté d'interdiction des usages de l'eau (30 octobre 2022).

Il y a des inquiétudes dans la vie d'une commune, c'est normal cela fait partie de la vie : des commerces qui ferment, des habitants qui partent... Mais d'autres arrivent et l'action municipale ne peut pas se satisfaire de subir. C'est pourquoi dès la fermeture de la boucherie, j'ai engagé des démarches auprès des propriétaires de ce commerce et de la communauté de communes, car nous avons un repreneur intéressé. Croyez que je mets tout en oeuvre pour permettre à ce commerce de renaître. La communauté de communes va nous accompagner, la Région Centre-Val de Loire, le Parc naturel régional de la Brenne, le Département sont sollicités et j'ai bon espoir. Pour preuve, je me suis déplacé à vente aux enchères du mobilier de la boucherie et j'ai acheté la chambre froide et la vitrine réfrigérée pour sauver ce qui pouvait l'être et permettre aux collectivités de réaliser des économies.

Le docteur Mureau nous a présenté un projet médical pour la commune, nous y avons répondu favorablement et nous avons engagé des démarches pour la création d'un cabinet médical. Il faut faire vite. Nous vous en dirons plus dès que le dossier sera complet.

Belles fêtes de fin d'année à tous, et au 14 Janvier pour la traditionnelle cérémonie des voeux !

""Il faut comprendre que le pessimisme ou l'optimisme n'ont rien à voir avec la réalité. Ils sont fonction de la représentation que l'on se fait du réel"
Boris Cyrulnik

Laurent Laroche
Laurent LAROCHE
Laurent LAROCHEMaire de Bélâbre
55 ans
2eme mandat
Elu en avril 2014
Réélu en Mars 2020

Utilisateurs

Agenda mairie

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Conseil municipal

Consultez tous les compte-rendus
depuis 2014

Contacter Mr Le Maire

Contacter Mr le maire

Entrée non valide
Svp , indiquez votre nom
svp, tapez votre adresse email
Entrée non valide
Entrée non valide
Entrée non valide
Entrée non valide
Please write a subject for your message.
SVP , tapez votre message ou question
Entrée non valide
Entrée non valide
Entrée non valide

Autre actualité municipale

Image
Image
Image
Image